Pourquoi portons-nous des vêtements ?

Avec l’arrivée des beaux jours, j’ai envie de partager avec vous une réflexion qui va certainement vous paraitre étrange… Je sais, l’été rime souvent avec piscine, barbecues et… maillots de bain. Mais avez-vous déjà pensé à pourquoi nous ressentons le besoin de couvrir nos corps? Au-delà de la protection contre les éléments, pourquoi le vêtement est-il devenu si fondamental dans notre société?

Crédit photo libre :  Annie Spratt 

Historiquement, la nudité n’a pas toujours été considérée comme taboue. Dans certaines civilisations antiques, par exemple, la nudité était célébrée et faisait partie intégrante de la vie quotidienne. Mais avec l’arrivée des grandes religions monothéistes, une forme de pudeur s’est installée, les vêtements devenant alors un symbole de modestie, de respect et d’appartenance à une communauté religieuse.

Aujourd’hui, nous vivons dans une société où le corps est souvent sur-sexualisé et l’image de la nudité est souvent déformée par les médias et la culture populaire. Cette perception biaisée, combinée à des normes de beauté irréalistes et souvent inaccessibles, peut impacter notre estime de nous-même et notre relation avec nos corps.

L’été est donc le moment idéal pour repenser notre rapport à la nudité et redécouvrir le bien-être qu’elle peut apporter. Comme le recommande la professeure Renee Engeln, essayer de passer un peu de temps chaque jour sans vêtements, à se concentrer sur les sensations et non sur l’apparence, peut aider à développer une image corporelle plus positive.

La nudité n’est pas seulement naturelle, elle peut aussi être libératrice. En acceptant de se déshabiller, on reprend le contrôle de son image corporelle, on se libère des normes et des standards imposés par la société. C’est une manière de célébrer notre individualité et d’ouvrir un dialogue plus sain sur le corps et la beauté.

Alors cet été, pourquoi ne pas réfléchir à la manière dont nous vivons le rapport à notre corps, à sortir de notre zone de confort, et à nous laisser aller à un peu de “naturisme” (dans un espace où l’on se sent en sécurité) ?

Poursuivre avec un balado sur RadioFrance

Beauty Sick, How the Cultural Obsession with Appearance Hurts Girls and Women, by Renee Engeln (2018)

Good Nudes and Bad Nudes: How Naturism, Casual Stripping, and Sexting Predict Social Physique Anxiety and Body Appreciation (2022), by Keon West & Eliza Kukawska

 

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sebastien KEIFF (16 juin 2023). Pourquoi portons-nous des vêtements ? Le blog du papa chercheur. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://papachercheur.hypotheses.org/368


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search