Le Plafond de Verre Brisé : La Victoire Inestimable d’Alanis

Demain, une révolution va se produire dans ma maison. Alanis, ma fille, va recevoir son diplôme de fin de primaire. Une transition attendue pour la plupart, mais pour nous, c’est un moment historique. C’est la concrétisation d’un rêve que beaucoup auraient considéré comme impossible.

Alanis est autiste, elle est handicapée et elle est épileptique. Et demain, elle va ajouter un autre adjectif à sa liste : diplômée. Chacun de ces termes contribue à peindre un tableau de qui elle est, mais aucun ne peut saisir la totalité de son être ou de son parcours.

En tant que chercheur en sciences sociales, je suis constamment confronté à des données, des statistiques et des tendances qui nous permettent de prédire et d’expliquer les comportements humains. Mais Alanis défie ces chiffres. Son accomplissement est un exemple parfait de la façon dont les êtres humains peuvent dépasser les attentes, peuvent déjouer les prédictions. Elle a brisé un plafond de verre que peu pensaient franchissable.

En tant que parent, c’est une fierté indescriptible. C’est voir les petites victoires quotidiennes s’accumuler et culminer en un moment grandiose. C’est être témoin de la façon dont ma fille relève sans cesse les défis avec une ténacité qui inspire.

En tant que Sébastien, c’est une déferlante d’émotion et une source intarissable d’énergie. C’est la reconnaissance que les moments les plus durs peuvent aboutir à des joies incommensurables.

La semaine prochaine, nous célébrerons la cérémonie de fin d’études d’Alanis. Nous célébrerons chaque pas, chaque obstacle surmonté et chaque victoire remportée. Parce que chacun d’eux est un triomphe à part entière.

Je partage cette expérience avec vous aujourd’hui, car je pense qu’il est essentiel de se souvenir que l’impossible est possible. Que chaque défi, aussi intimidant soit-il, peut être surmonté. Et que chaque victoire, peu importe sa taille, mérite d’être célébrée.

La réalité d’Alanis est le véritable terrain d’expérimentation pour moi, le chercheur. C’est là où les théories se heurtent à la réalité, là où les stéréotypes se brisent et là où les idées préconçues sont dépassées. Cette réalité est un rappel constant que les sciences sociales ne sont pas une science exacte, et que chaque individu, chaque histoire est unique.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sebastien KEIFF (22 juin 2023). Le Plafond de Verre Brisé : La Victoire Inestimable d’Alanis. Le blog du papa chercheur. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://papachercheur.hypotheses.org/281


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search